"Aux médecins ignorants"

"Aux médecins ignorants"
 
Dites-le nous au fond des yeux, avec défiance.
Contemplez l’œuvre de l’ignorance et du déni:
Ce corps meurtri par vos bons soins - ou leur absence...
Ces yeux qui hurlent en silence l’hymne à la vie!
Que reste-t-il de vos serments de ne pas nuire?
Dignes promesses d’amphithéâtres poussiéreux...
D’une vocation ne reste plus qu’un souvenir
Quand les labos sont devenus vos demi-dieux.
 
Assumez-le, ce mépris envers nos souffrances!
Puisque vos regards suffisants veulent tout dire.
Puisque le titre vous vaut l’honneur, et la con-science
Tranquille vous nous enverrez paître et puis mourir!
Est-ce dans nos têtes, ces spirochètes et leur cortège?
Est-ce notre faute si vous êtes à court d’arguments?
L’errance d’un spécialiste à l’autre est notre piège,
Notre fléau, et une immense perte de temps!
 
Et si seulement cette épidémie silencieuse
Ne causait pas autant de morts, autant de drames,
Autant vous laisser vos croyances moyenâgeuses,
L’immobilisme de vos recherches pour seul programme.
Osez nous dire que Lyme peut aisément guérir!
Sous microscope voyez vos propres borrélias!
Car vous savez que bon sang ne saurait mentir
Et sous vos yeux si terrifiés, la preuve est là.
 
© MissTik (Michèle BAUDRY)