Mouches, moustiques et autres tiques prolifèrent -

Mouches, moustiques, tiques prolifèrent à cause du réchauffement.
"La tique, celle du mouton par exemple, profite en revanche de la hausse des températures. Au cours des 50 dernières années, elle a conquis des habitats jusqu'à 1100 m. au-dessus du niveau de la mer, alors qu'on ne la rencontrait auparavant pas au-dessus de 700 m, selon des chercheurs de l'Université de Munich.
Comme le nombre de jours où les températures sont inférieures à -12 °C diminue, cet insecte est de pl...
Afficher la suite
Le WWF a fait le bilan des gagnants et perdants du réchauffement en Suisse en 2015. Si les insectes en profitent, rhododendrons et sapins rouges en souffrent.
20MIN.CH|PAR WWW.20MINUTES.CH, 20 MINUTES, 20 MIN, WWW.20MIN.CH