conseils en cas de lyme




La spirale descendante :
Le système immunitaire est déjà très sollicité par la malbouffe, la
pollution, la vie moderne, le stress...
Les parasites, virus et « mauvaises » bactéries peuvent
submerger le système immunitaire qui n'arrive plus à en éliminer
qu'une partie.
En mourant, les bactéries créent des toxines qui devraient
normalement être éliminées par l'organisme, grâce au foie.
Mais le foie se trouve également submergé et le corps s'épuise.
Les bactéries de Lyme se disséminent, avec une prédilection pour
les zones déjà affaiblies, où elles peuvent s'installer plus
facilement…
SOLUTION
Il faut aider l'organisme, le "détoxifier", et permettre au système
immunitaire de reprendre le dessus. Après avoir lu pas mal de
conseils, parfois contradictoires, ou pas très clairs, j'ai réalisé ce
petit document afin d'avoir toujours sous la main les principes.
Ceci ne remplace toutefois pas les conseils de votre médecin ! (YB)


CONSEILS

CONSOMMER
- min 1,5 – 2 litres d'eau par jour, la plus pure possible,
- beaucoup, vraiment beaucoup de légumes,
- beaucoup de légumes verts et betteraves rouges,
- légumes détox: soupes d'orties, jus de carottes, mélange de jus
 de légumes frais avec juste de l'eau chaude mais sans les cuire
 en soupe,
- gousses d'ail cru,
- ou gélules d'ail midi et soir avec des graines de lin moulues,
- des fruits de saison, surtout les tomates (pas trop d'abricots),
- remplacer le vinaigre par du citron,
- citron tous les jours, y compris le zeste. Le citron est "basifiant"
 ce qui a un effet positif (mais pas oranges ni pamplemousses),
- huiles vierges et bio : huiles d'olive pour la salade et la
 cuisson, mélanger avec l'huile de colza pour les salades,
- aussi de l'huile de coco, d'origan, de bourrache, d'onagre,
- fenouil et pissenlit peuvent être incorporés dans une salade,
- épices: curcuma+++, persil+++, coriandre, cardamone, romarin,
 clou de girofle, gingembre+++, origan, basilic, réglisse, grains
 de fenugrec,
- graines de Chia, graines de lin moulues, amandes,
- farines sans gluten : sarrasin, maïs, châtaigne, petit épeautre,
- riz, millet, orge, quinoa, pommes de terre (non frites),
- boissons végétales (amande, riz, quinoa, coco, …),
- œufs (pas trop de blanc s'il est cuit, ne pas trop cuire le jaune),
- extrait de pépins de pamplemousse, antibiotique naturel
 efficace en partie contre Lyme,
- complexes vitaminés A, B, C, D et E,
- à volonté: thé vert,
- infusion de camomille, menthe, thym, anis, plantain…,
- infusion gingembre + citron + si besoin miel (propolis),
- probiotiques,
- petits poissons style sardines, harengs.


REDUIRE
- sucre rapides (pain blanc, riz blanc, pizzas, pâtes),
- café,
- fritures et graisses animales,
- charcuteries,
- viandes rouges (max. une fois par semaine),
- gluten = produits contenant des farines de blés/avoine (pain,
 pâtes, pâtisserie, semoule),
- il vaut mieux du levain que de la levure,
- si pas d'intolérance, OK pour produits laitiers de chèvre et de
 brebis, mais en limitant la consommation,
- soja surtout fermenté, le lait de soja,
- œufs durs,
- fruits non mûrs, car sont plus acides,
- maïs car contient beaucoup de glucose,
- éviter les fromages fermentés,
- préférer les fromages à pâte dure (et non à pâte molle) ou le
 fromage blanc, le yaourt,
- le sel, si prise de sel, préférer le sel iodé,
- noix et noisette (acidité).
SUPPRIMER
- la malbouffe : tous les sodas, jus de fruits sucrés, plats préparés
 et tous les produits industriels (pesticides pratiquement dans
 tout ce qui n'est pas bio),
- le grignotage,
- les produits laitiers de vache,
- les alcools, cidres, bières,
- le sucre (les bactéries adorent le sucre),
- les grands poissons : saumon, thon (métaux lourds),
- les oranges et pamplemousse, qui acidifient le corps (les
 mandarines et les citrons sont OK),
- fruits secs car contiennent beaucoup de fructose,
- nourriture fermentée (risque d’accroître les mycoses).


ET PUIS
- faire de l'exercice 2 ou 3x par semaine 1/2 heure, mais sans
 forcer, surtout sans se fatiguer,
- sauna. L'infra-rouge est très bon, il pénètre profondément,
- massages pour faire circuler la lymphe et aider à éliminer les
 toxines,
- éviter de prendre froid,
- éviter le stress, travailler son mental,
- communiquer positivement avec des gens positifs,
- si moral bas, contacter les amis, la famille, les autres lymés,
 créer des réseaux de soutien.., se changer les idées (sorties,
 cinéma..),
- se reposer beaucoup, 8h par nuit + siestes si fatigue,
- pour mieux dormir, éviter les écrans 1/2h avant d'aller dormir,
- couper le wi-fi la nuit,
- ne pas laisser le GSM à proximité du lit,
- cure de charbon de bois pour détoxifier (sur avis du médecin),
- magnésium sous forme de sel d'epsom dans le bain ou bain de
 pieds,
- bicarbonate de soude, par ex. pour se laver les dents de temps
 en temps.
A noter – la réaction de Jarisch-Herxheimer:
Les douleurs peuvent être causées par des toxines, ce qui explique
qu'en commençant une thérapie (surtout antibiotique) les douleurs
peuvent empirer, c'est le phénomène connu sous le nom de Herx.
Cela ne signifie pas qu'il faut stopper le traitement ! Au contraire,
les antibiotiques font de l'effet. Demandez conseil à votre
médecin !
Ce document s'imprime
idéalement sous forme de
livret au format A5 double
face, si votre imprimante le
permet.