Pr Christian Perronne : "Pour Lyme, les choses sont en train de bouger"