Les plaignants reprochent aux laboratoires de commercialiser des tests qui n'ont pas permis de diagnostiquer leur maladie.

Nous sommes 500 à porter plainte, la première vague est de 130 plaignants, les autres passeront ultérieurement. Je fais partie de la première vague. Mardi l'assignation en justice sera déposé, les responsables des fabricants et distributeurs du test élisa seront traduit en justice, pour ceux qui veulent rejoindre le lymaction il n'est pas trop tard au contraire, maître faivre 0329296001