Maître de conférence et chercheuse en parasitologie au sein de l'université de Lorraine, Sandrine Capizzi-Banas traque la maladie de Lyme avec la meilleure arme: la prévention. Un message clair pour que l'épidémie ne reste pas silencieuse.



http://www.lasemaine.fr/2017/04/06/sandrine-capizzi-banas-tete-chercheuse


Maître de conférence et chercheuse en parasitologie au sein de l'université de Lorraine, Sandrine Capizzi-Banas traque la maladie de Lyme avec la meilleure arme: la prévention. Un message clair pour que l'épidémie ne reste pas silencieuse.