Maladie de Lyme : le cauchemar d'une ancienne coiffeuse de Macon




L’image contient peut-être : 1 personne




Je suis handicapée en fauteuil roulant depuis 3 ans, à cause d'une maladie de Lyme très invalidante. Je suis également en procédure de divorce depuis 2009 et ce n'est toujours pas résolu.
J'ai à la charge mon garçon de 13 ans qui, à mon grand regret, doit s'occuper de moi et des taches qui m’incomberaient normalement. Çela me désole beaucoup!!! Pour nous faire survivre tous les 2, je n'ai que l'AAH (Allocation des Adultes Handicapés soit environ 800 € car je suis reconnue invalide à + de 80%) et une pension alimentaire pour mon fils. Et je commence à perdre espoir!!!
Pour ajouter à mon malheur, j'avais un salon de coiffure sur Mâcon que j'ai dû fermer en 2007 à cause de mon invalidité et de ma maladie.
J'ai fait confiance à un agent immobilier de Thoiry qui a abusé de ma gentillesse et de mon ignorance pour me faire signer un papier illégal. Avant ça, on avait signer un compromis de vente devant notaire qu'il m'a fait annulé. Il m'a demandé de lui faire imprimer une facture de prime d'éviction me disant qu'il voulait éviter les frais de notaires et récupérer sa TVA.
N'étant pas très au fait de cette pratique et compte tenu de son charisme et de tous les signes extérieurs de richesse, je me suis laissée convaincre. Dès que je m'en suis rendue compte, j'ai immédiatement porté plainte pour abus de confiance.
Un procès a été lancé et j'ai été débouté. Ce Monsieur me doit encore 60 000 € qui correspondent à la part de mon salon.
J'ai travaillé toute ma vie à pouvoir réaliser mon rêve d'enfant, c'est-à-dire, être ma propre patronne et avoir mon propre salon de coiffure. Et j'ai tout perdu à cause d'une sa... de maladie et d'une personne ignoble qui a profité de naïveté!!!
Ne pouvant pas payer, je suis passée interdit bancaire et je viens de recevoir un papier d'huissier de justice me réclamant ses frais d'avocats.
J'ai exposé ma situation à Julien COURBET, Patrick CHAIZE ( sénateur maire de Vonnas), Michel VOISIN, Étienne BLANC et Damien ABAD (Députés de l'Ain). Ces personnes m'ont répondu qu'elles ne pouvaient rien pour moi mais qu'elles me soutenaient. Pour cet effet, j'ai mes béquilles, mon fauteuil et ma famille!!! Je suis le bouc émissaire de la désinvolture de la justice française!
Je ne sais plus quoi faire!!!
Ceci est un message de détresse. SVP AIDEZ MOI et PARTAGEZ UN MAX pour que enfin la justice me soit rendue et que je puisses enfin vivre décemment avec mes enfants!!!
Nous avons mis en place une cagnotte sur LEETCHI pour me permettre de relancer une procédure et repayer un avocat pour enfin obtenir la somme qui m'est due. Voici le lien de la cagnotte :



https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-catherine-dremeau-19900481