The touching speech by Marisol Thomas, wife of Matchbox 20 lead Rob Thomas, at the Global Lyme Alliance Gala, 2017.

The touching speech by Marisol Thomas, wife of Matchbox 20 lead Rob Thomas, at the Global Lyme Alliance Gala, 2017.
-10:15
·
A lot of people have been asking me to post Mari’s speech from when she was honored by the Global Lyme Alliance. People cried, there was a standing ovation and, more importantly, she shared an honest and unflinching picture of what it’s like to live with her disease. So proud to post it.

mercredi 20 décembre les MVT et la maladie de Lyme à Feurs à 20 h avec la participation de France Lyme

Aucun texte alternatif disponible.

Je suis atteinte de la maladie de Lyme depuis plus d'un an maintenant, très diminuée, je me démène pour mener un semblant de vie normale aux yeux du monde mais je vis dans la douleur 24 h/24.

https://www.leetchi.com/c/cagnotte-de-anais-26331002


Vaincre Lyme

Organisé pour : Anaïs

Bienvenue sur cette cagnotte !




Je m'appelle Anaïs, pour ceux qui ne me connaissent pas, j'ai bientôt 33 ans, deux enfants adorables, un compagnon en or. Je suis assistante familiale depuis bientôt 4 ans, j'habite un charmant petit village entourée de mes animaux qui sont une de mes passions. Passion qui m'a malheureusement ôté la santé.

Je suis atteinte de la maladie de Lyme depuis plus d'un an maintenant, très diminuée, je me démène pour mener un semblant de vie normale aux yeux du monde mais je vis dans la douleur h24. Les antalgiques ne sont d'aucun secours, les hôpitaux français encore moins. Je veux me battre pour que mes deux loulous retrouvent leur maman en pleine forme et non l'ombre d'elle même, je veux retrouver ma vie d'avant, mes amis, mon travail, bref une vie normale pour quelqu'un de 33 ans.

Un petit extrait de mes symptômes quotidiens :

Douleurs articulaires et musculaires intenses
Douleurs dorsales, décharges électriques dans la colonne vertébrale
Migraines, le cerveau qui "brûle"
Douleurs dans la gorge, la langue et profondément dans les oreilles
Estomac à vif, vésicule biliaire très douloureuse après chaque repas
Brûlures neuropathiques et décharges électriques dans les membres et le visage
Insomnie, réveils avec des montées d'adrénaline
Angoisse, dépression
Douleurs de la cage thoracique ( constriction)
Faiblesse extrême
Palpitations, souffle cardiaque
Troubles hormonaux, lactation inexpliquée, perte de cheveux
Hypoxie cérébrale, entrainant un brouillard mental, une difficulté à réfléchir
Vue floue, avec des corps flottants et des mouches volantes
Sensation indéfinissable d'être empoisonnée, parfois de mort imminente (allez dire ça à un médecin..."votre tension est normale madame, quand on est mourant il y a des signes cliniques !")
Perte de l'usage de mes jambes certains jours
Et bien d'autres encore...

Lyme m'a tout pris, bien que je me sois battue dès le début à coup d'antibiotiques qui malheureusement ont échoué. Certains patients ne répondent pas aux antibiotiques et j'en fais hélas partie. J'ai été suivie et le suis encore par de très bons médecins qui osent prendre le risque de soigner les personnes "lymées" en dehors du consensus de 2006, décidé par les "experts" de Strasbourg (dont certains se sont ridiculisés sur le plateau d'une célèbre émmission de santé sur France 5) qui nie la chronicité de cette maladie. Ces médecins risquent leur carrière, certains ont perdu le droit d'exercer. Seul le Pr Perronne, accompagné d'une poignée d'autres courageux médecins, ose dénoncer le scandale sanitaire que la France refuse de voir.

Les USA ont mis 30 ans à reconnaitre la forme chronique de la maladie et la nécessité de longues antibiothérapies. La guerre a couté très cher à certains médecins qui ont pourtant sauvé la vie de nombreux patients et c'est Obama, en décembre 2016, qui y a mis fin en faisant voter une loi leur donnant raison.

La France a 30 ans de retard, les associations se démènent mais peu de choses bougent. "Les antibiotiques, c'est pas automatique !" Chez nous, 28 jours maxi d'antibio et vous êtes guéris de Lyme, s'il reste des symptômes, ce sont des séquelles avec lesquelles il faudra apprendre à vivre ou alors il faut aller consulter un psychiatre.

J'ai testé des produits naturels sans succès non plus, me suis confrontée à l'ignorance et au mépris de certains médecins qui pensent tout savoir et pour qui tout est dans votre tête, notamment dans les services des urgences et d'infectiologie.

Lors de ma dernière hospitalisation en septembre, l'infectiologue m'a dit que je devais être atteinte d'une maladie encore inconnue à ce jour, qu'il fallait que je fasse avec, et que les médecins qui traitent Lyme en dehors des 4 semaines officielles d'antibio risquent leur carrière. Je suis repartie chez moi avec mes brûlures neuro, mes douleurs partout et tout mon attirail de symptômes habituels. Ah si, j'oubliais, j'ai quand même eu une prescription d'anxiolytiques et d'antidépresseur...

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis infectée, probablement plusieurs années, mais tout s'est réveillé en octobre 2015 lorsque j'ai fait un choc septique qui a failli me coûter la vie. Depuis, ma vie a basculé, la douleur s'est invitée progressivement dans mon corps et ne compte pas s'en aller de sitôt, l'impression de mourir à chaque instant est quelque chose d'indéfinissable que seuls les "lymés" peuvent comprendre je pense. Je me couche chaque soir en espérant ne pas me réveiller le lendemain, mais cette maladie est tellement vicieuse qu'elle ne vous fait pas mourir, ni même n'est visible. Les douleurs neuropathiques qu'elle provoque ne peuvent être soulagées par aucun antalgique, j'ai testé la panoplie complète sur le marché, rien ne fonctionne... Et quand vos douleurs résistent à la morphine, que vous n'en pouvez plus, la seule réponse en France est de se faire hospitaliser en psychiatrie...Je refuse absolument cette alternative car je sais que m'abrutir de psychotropes ne résoudra rien. Je continue à me battre, à supporter cette douleur coute que coute car je suis persuadée de pouvoir guérir un jour.

J'ai d'ailleurs profité de séances de neurofeedback qui m'ont été très profitables tant sur le sommeil que sur l'humeur et la gestion de la douleur, et tout ça sans chimie !

Le propre de la maladie de Lyme, c'est qu'elle ne se voit pas sur votre visage. La plupart des maladies graves provoquent des changements physiques, et les gens sont compatissants avec ces malades. Je ne minimise pas la détresse des gens souffrant d'autres pathologies, bien au contraire en étant malade je suis à même de comprendre l'effroi dans lequel la maladie peut nous plonger.

Mais Lyme vous laisse votre apparence, vous paraissez totalement bien portant extérieurement, au pire un peu fatigué. Alors qu'à l'intérieur, c'est la troisième guerre mondiale, et vous n'êtes pas du coté des vainqueurs, bien au contraire.

Les symptômes vont et viennent, certains jours sont moins pénibles, alors vous vous permettez de "vivre" un peu plus normalement et vous paraissez totalement bien portant aux yeux de ceux qui ne vous voient que dans ces rares moments (j'ai eu entre 10 et 15 jours de grâce cumulés sur une année).

Comme beaucoup de gens touchés par cette salop**rie, je me suis repliée sur moi-même, car dans les mauvais jours, sortir est trop douloureux, prendre la voiture est une torture, rentrer dans un supermarché relève du défi...Quand vous ne pouvez plus supporter une vie ordinaire, les gens ne viennent pas vous chercher, ils ont leur propre vie à vivre, et petit à petit, vous vous retrouvez seul. A ce jour, il me reste mon conjoint, mes enfants, mon père, ma soeur, et quelques personnes qui se sont donné la peine de comprendre mon calvaire car atteintes elles aussi ou sensibilisées à cette maladie. Je les compte sur les doigts d'une main...

Même mon médecin traitant, qui me soutient depuis le début malgré sa méconnaissance de cette pathologie, me dit de faire du sport, d'aller monter mon cheval... Si je ne le fais pas, c'est que JE NE PEUX PLUS !

Seules les rares personnes qui m'ont vue en crise ont pu prendre la mesure de la violence des symptômes dans ces moments là. Je pense à mon chéri bien sûr, qui est toujours présent alors que bien d'autres seraient partis depuis longtemps. Et ma soeur aussi, qui est toujours disponible pour moi quand ça ne va pas et qui s'est donné la peine de se documenter pour mieux comprendre ce que ma famille et moi traversons.

Parfois, c'est la douleur qui est intolérable, terrassante, et on voudrait juste mourir pour que ça s'arrête. D'autres fois, surtout quand on traite la babésiose (piroplasmose chez le chien, qui se soigne avec des antipaludéens), j'ai l'impression de sombrer dans la folie, de ne plus pouvoir contrôler mon esprit, et des idées très très noires s'imposent avec force sans que je puisse les contrôler. Il m'a fallu du temps, et la réassurance des médecins pour comprendre et accepter que ce n'est pas moi qui suis aux commmandes dans ces moments là mais bien les bactéries et les neurotoxines qu'elles sécrètent dans mon cerveau. Et que je ne suis pas "juste" dépressive et que d'aller me changer les idées suffira à me guérir, malgré ce que bcp pensent. 

Avaler une trentaine de pilules par jour (antifongiques, antibio, antipalu, antiparasitaires, compléments divers) n'est pas ma passion, aller pleurer chez le médecin non plus, subir les herx encore moins, cette maladie est bien réelle, je n'invente rien. Je n'aurais jamais cru qu'une telle réalité puisse exister avant de mettre un pied dans le monde de Lyme. Monde ignoré de tous ceux qui n'ont pas un proche atteint et qui sont totalement inconscients du danger d'une simple morsure de tique.

Les traitements entrepris tout le long de cette année, et sans succès, ont épuisé mes économies, c'est pourquoi je fais appel à la générosité de ceux qui voudront bien m'aider. J'ai réussi à travailler jusqu'en octobre, mais je suis trop fatiguée pour pouvoir continuer, je suis malheureusement en arrêt maladie, même si j'espère pouvoir reprendre le plus vite possible. Le repos est indispensable dans le processus de guérison, j'ai mis beaucoup de temps à le comprendre. L'acceptation de la maladie aussi est fondamentale, le corps et l'esprit sont très liés et ne peuvent fonctionner l'un sans l'autre.

 J'ai cessé les traitements antibiotiques pour reposer un peu mon corps et je pense sincèrement qu'ils ont montré leur limite dans mon cas. Une page se tourne dans mon chemin vers la santé et j'avoue avoir perdu confiance en la médecine "traditionnelle" française, quand je découvre ce qui se pratique depuis des années dans d'autres pays.

J'ai créé cette cagnotte dans le but de pouvoir financer un nouveau traitement  en Allemagne, malheureusement très cher (environ 15000€). Je n'ai pas l'habitude de demander quoi que ce soit à personne, mais aujourd'hui j'ai atteint mes limites et me permets d'appeler au secours.

Le traitement que je souhaite entreprendre repose entre autre sur l'hyperthermie. On provoque une fièvre artificielle entre 41.5 et 42°, température à laquelle la bactérie ne peut survivre. Cela relance en même temps le système immunitaire, qui, chez les lymés, est très souvent inexistant ( le mien est complètement KO). A cela s'ajoute une grosse détoxification du corps, car quand la bactérie meurt, elle relargue énormément de toxines qui amplifient tous les symptômes de la maladie ( réaction d'herxheimer). Le traitement se passe sur deux semaines, il y a deux sessions de fièvre suivies de détox. Cela se passe à la clinique Saint Georg à Bad Aibling, à 100km de Munich.


J'ai fait énormément de recherches, lu des articles internationaux sur cette technique. Les Australiens y ont bcp recours car dans leur pays, c'est pire que chez nous, la maladie n'existe soit-disant pas. Les meilleurs médecins américains (Dr Horowitz, un saint pour moi, je crois que je me mettrais à pleurer si je le rencontrais en personne, mon conjoint se moque de moi à ce sujet) envoient également leurs patients les plus gravement touchés dans cette clinique quand les antibios ont échoué, et pourtant ils sont les pionniers en la matière. 

 Salle d'hyperthermie à Saint Georg.

Je ne vous cache pas qu'entreprendre un tel traitement me fait peur, mais vu mon quotidien, qui est véritablement un enfer, je suis prête à tout pour aller mieux.
Un grand merci d'avance à tous ceux qui m'aideront dans ce combat.

Je n'ai pas écrit tout ça dans le but d'apitoyer les gens sur mon sort, je ne veux en aucun cas de la pitié de quiconque. Mais j'ai dépassé ma réticence à demander de l'aide, j'ose encore espérer que la solidarité existe en France et j'y fais appel pour tenter cet ultime traitement, afin de retrouver une vie normale, MA vie.

Chaque don, si minime soit-il, est un pas vers cette clinique qui représente tant d'espoir pour ma famille et moi. C'est avec les petits ruisseaux qu'on fait les grandes rivières il paraît...Je serai infiniment reconnaissante envers tous ceux qui voudront bien m'aider. Le plus important est de m'aider à diffuser ce message autour de vous, même si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas m'aider financièrement.

Si j'arrive à m'en sortir un jour, je compte me consacrer à la prévention des risques des maladies vectorielles à tiques, qui peuvent toucher chacun d'entre nous, à n'importe quel moment, que l'on habite à la campagne ou en ville. Personne n'est à l'abri, et trop peu de personnes sont conscientes du danger que peut impliquer une petite morsure. Il faut savoir que cette maladie est également transmissible sexuellement, de la mère au foetus, et possiblement par le sang (transfusion)...De récentes études ont montré que les moustiques, les araignées et d'autres insectes étaient porteurs de la borrélia et pouvaient donc être autant de nouveaux vecteurs de transmission...Personne n'est à l'abri de se faire contaminer, et beaucoup d'histoires dramatiques pourraient être évitées si la prévention devenait systématique et surtout si nos médecins étaient mieux formés.

Une dernière chose pour ceux qui souhaitent vraiment comprendre ce qu'est Lyme : 
Regardez le documentaire "under our skin" ci dessous, il n'y a pas meilleur moyen selon moi de vous faire comprendre cette maladie. Cela prend un peu de temps et certains passages peuvent être difficiles mais tou y est bien expliqué, surtout la domination de l'intérêt financier par rapport à l'intérêt du patient. 
angry

Jenna Frarin pilote automobile, terriblement mal : Malgré ce déni de la part de certains médecins, la maladie de Lyme EXISTE et elle est dévastatrice


Jenna Frarin pilote automobile, terriblement mal.
 ·
💥 Douleur, quand tu nous tiens... 💥
Mon nouveau traitement est très difficile à supporter. Mes douleurs sont décuplées.
Mon médecin m’avait prévenu alors il n’y a qu’à patienter gentiment... 😬🤕😰
La journée je ressens des douleurs atroces dans les jambes, de la voûte plantaire jusqu’au bas du dos, dans la poitrine, dans les cervicales, dans les bras ainsi que dans la tête. C’est comme si on me plantait des coups de couteaux partout.
Le soir les douleurs sont différentes, c’est plutôt comme si on me sciait les jambes et le bas du dos, morceaux après morceaux.
Le matin au réveil j’ai terriblement mal, mon dos est en miettes comme si quelqu’un m’avait tapé dessus avec une masse 😵
Malgré ces douleurs et cette fichue fatigue, je n’abandonne pas mon sport.
Je ne lâcherai rien, jamais. Mais nom d’un chien ! Qu’est-ce que ça fait mal !
L’abandon n’est pas une option pour moi et cela ne devrait l’être pour personne
Il y a 12 ans, je n’ai prêté aucune attention à cette minuscule tique accrochée à mon cou. On me l’a retiré et c’est tout.
Aujourd’hui je le regrette amèrement et j’aimerais que ma malheureuse expérience serve à d’autres personnes 🙏🏼
Mes ami(e)s, je vous en prie, parlez-en autour de vous au maximum, partagez cette publication, la maladie de lyme est bien réelle je peux vous l’affirmer.


Malgré ce déni de la part de certains médecins, la maladie de Lyme EXISTE et elle est dévastatrice

☠️
Prenez soin de vous

Le prochain café Lyme d'Ariège aura lieu le Samedi 6 janvier, à la Maison des Associations de Foix, de 15H30 à 18H00.






Le prochain café Lyme d'Ariège aura lieu le Samedi 6 janvier, à la Maison des Associations de Foix, de 15H30 à 18H00.
Inscriptions sur section.ariege@francelyme.fr
– à Foix.
L’image contient peut-être : tasse de café

Maladie de Lyme : une vente aux enchères pour Anne-Elisabeth à Saint-Quay-Portrieux



 
 
Une vente aux enchères de tableaux et objets est organisée vendredi 7 décembre à Saint-Quay-Portrieux au profit d'Anne-Elisabeth, atteinte par la maladie de Lyme.
actu.fr

France Lyme Bourgogne , permanence du 9/12



peu nombreux mais échanges fructueux et intéressants

Pontivy. Lyme, une maladie aux effets désastreux

 
 
 
Comme des milliers de Français atteints de cette infection transmise par une tique, Isabelle,
ouest-france.fr

Lyme Deaths From Heart Inflammation Likely Worse Than We Thought

 
 
Lyme disease and other tick-borne infections are skyrocketing. In western Pennsylvania, where I work, Lyme increased 25% just between 2013 and 2014, with Butler County having 412 cases and Allegheny County chalking up a record 822 cases last year. And where I vacation, in Maine, the rate of Lyme in?...
forbes.com

French Lessons: Combating Mistrust and Misinformation on Lyme Disease

 
 
France's fact-based approach to teaching the public about Lyme disease has backfired. What lessons can be drawn for this and other public health campaigns?
undark.org

PETITION INTERNATIONALE - URGENTE

PETITION INTERNATIONALE - URGENTE
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Si la situation n'évolue pas pour les patients, c'est en partie à cause de lui ! Ce Monsieur prétend faire de la science, alors qu'il s'entend avec ses copains pour bloquer la reconnaissance la chronicité !
Des infectiologues français dénoncent des conflits d'intérêt concernant les rares médecins qui nous soignent, mais "oublient" à dessein que ces experts américains se font du fric sur notre dos : ils bénéficient de subventions publiques pour mener des études qui produisent toujours les mêmes résultats, détiennent des parts dans des sociétés pharmaceutiques qui produisent des tests de laboratoire, détiennent des brevets, sont payés par les assureurs privés aux USA pour faire condamner des médecins qui ne respectent pas les "bonnes" recommandations du Dr Wormser, ...
Accessoirement, ce Dr a aussi présidé un groupe secret, en violation avec les lois et réglementations américaines, pour discréditer ses opposants : médecins, patients et journalistes.
Aujourd'hui, ce Dr est membre dans un groupe de travail destiné à remettre en cause les résultats de la recherche depuis 30 ans, pour enfin avancer dans ce domaine, dans l'intérêt des patients et de la santé publique.
Peut-on croire un seul instant que le Dr Wormser a sa place dans ce groupe de travail ? NON !



 
 
Dr. Richard Wolitski: Remove Wormser from federal TBD working group due to financial conflicts of interest
change.org

Lettre à Michel, mort de Lyme

 
 
Michel, Demain tu aurais eu 80 ans. On aurait forcément fêté ça dignement, peut-être même à l’avance en allant guincher, puis autour d’une bonne bouffe et d’une bouteille de Festi…
elusivereclusiveblog.wordpress.com

Do Bartonella Infections Cause Agitation, Panic Disorder, and Treatment-Resistant Depression?

 
 
 
 
Bartonella is an emerging infection found in cities, suburbs, and rural locations. Routine national labs offer testing for only 2 species, but at least 9 have been…
ncbi.nlm.nih.gov

Tick bit on boy, 6, gave him Lyme disease which caused brain damage

Young boy in Inverness. No doctors checked properly, took no blood samples, no spinal tap, and called it "viral" I blame totally the decades of propaganda in the UK, insiduous at first, then blatant, telling doctors and the public that Lyme is a rare disease here.


 
 
 
Six year old Adam Mitchell contracted Lyme's disease after bitten by a tick which carries infectious bacteria. The disease spread and caused an outbreak of Meningitis which gave Adam brain damage
dailymail.co.uk

High Aluminum Found in Autism Brain Tissue: New Study Indicates that Widespread Exposure to Aluminum Is Setting the Stage for Catastrophic Neurological…

Vous avez mal partout? C'est Lyme?....
C'est aussi et surtout notre terrain totalement déplémenté et intoxiqué.
Lyme n'est, à un certain stade, celui de la dite "chronicité", que l'expression d'une bactérie qui se manifeste ainsi que d'autres germes puisqu'on leur en donne l'opportunité, lorsque nous avons atteint un certain stade de dégradation de notre état. Il ne sert à rien de lutter durant des années contre les germes si on ne répare pas le terrain.
"L'étude de docteur Christopher Exley porte sur l'aluminium présent dans les cerveaux de 10 donneurs qui étaient autistes. Ces cerveaux contenaient les niveaux les plus élevés d'aluminium jamais enregistrés dans le cerveau humain; l'aluminium a également été trouvé dans les cellules immunitaires du cerveau, les microglies et les cellules qui fournissent le soutien et la protection des neurones.
Comment une personne de 15 ans peut-elle avoir autant d'aluminium dans son cerveau que quelqu'un qui a des dizaines d'années de plus et qui est mort d'une maladie d'Alzheimer familiale ?
Les découvertes de docteur Exley induisent des implications choquantes pour cette génération des enfants d'aujourd'hui, qui reçoivent 5.000 mcg d'aluminium à travers les vaccins administrés jusqu'à l'âge de 18 mois, et jusqu'à 5.250 mcg supplémentaires si tous les potentialisateurs recommandés, le HPV et les vaccins contre la méningite, sont administrés.
..... Les niveaux d'aluminium sont particulièrement élevés dans les cerveaux des garçons, et notamment dans le cerveau d'un garçon autiste de 15 ans, qui avait à lui seul le taux le plus élevé d'aluminium de toute l'étude réalisée. Un taux très largement plus élevé que celui considéré comme étant le seuil pathologique significatif, et bien au dessus de celui considéré comme acceptable même pour un adulte âgé."

Offrons à Jules son billet d'avion pour Noël !

Offrons à Jules son billet d'avion pour Noël ! Vous pouvez faire un don ici : https://www.helloasso.com/…/pour-l-avenir-de-jules/collecte… ou
par COURRIER Association Pour l'avenir de Jules, 28 ter rue Candie 61000 Alençon, 5 participants seront tirés au sort et recevrons une carte de Noël envoyée depuis les USA cette semaine, alors à très vite et merci à tous 🎁





Pour l'avenir de Jules
 
 
Offrons à Jules son billet d'avion pour Noël ! Vous pouvez faire un don ici :

https://www.helloasso.com/associations/pour-l-avenir-de-jules/collectes/sauvons-jules-aux-usa

 ou par COURRIER Association Pour l'avenir de Jules, 28 ter rue Candie 61000 Alençon, 5 participants seront tirés au sort et recevrons une carte de Noël envoyée depuis les USA cette semaine, alors à très vite et merci à tous

Encephalitis

Encephalitis

By

Tom Grier

The madman, inside the madman, inside the man, that everyone sees.

If only they knew, that madman is me.

A prisoner of thought, not action nor deed.
No wounds on the outside, but on the inside he bleeds.

Sanity needed to fight for his mind,
All others oblivious, all others blind.

Memories flash as his mind melts away,
No darkness nor silence, at the end of his day.

Ears all a buzz with sounds that won't end,
Sleep is a time for these things to mend,

But sleep is a lie! The mind is a blaze.
A wandering eye with a fixed gaze.

Nights are nightmares, yet I do not dream.
Uncontrolled thoughts are not as benign as they seem.

Judge me not for what I've become,
The whole of these parts do not equal the sum.

Life is a collection of memory and thought,
My life is diminished by what I've forgot.

I think therefore I am.
I remember therefore I will be.

If I can't remember today,
Gone is a part of me.

Thomas M. Grier Duluth MN

Conflicts of interest make Wormser wrong choice for Lyme panel



https://www.lymedisease.org/wormser-wrong-choice-lyme-panel/

Discrimination against chronic Lyme Disease patients in the UK has parallels with one of the most notorious medical experiments ever conducted.

the new VIRAS document illustrates the shocking similarities between the notorious Tuskegee Experiment and Lyme disease in the UK. It provides evidence to show that PHE and NICE are fully aware of the harm that their actions are causing to patients - and that they just don't care because their policies are about money, not people. It is not ignorance that we are up-against, it is corruption within the authorities who are supposed to be responsible for Public Health.

 

 

Discrimination against chronic Lyme Disease patients in the UK has parallels with one of the most notorious medical experiments ever conducted.
counsellingme.com

Antimicrobial Activity of Bee Venom and Melittin against Borrelia burgdorferi


 
The latest research by Professor Eva Sapi published today!
 
 

Antimicrobial Activity of Bee Venom and Melittin against Borrelia burgdorferi

Lyme disease is a tick-borne, multi-systemic disease, caused by the bacterium Borrelia burgdorferi. Though antibiotics are used as a primary treatment, relapse…
mdpi.com
 
 

cette épidémie cachée et silencieuse






http://naturo-passion.com/maladie-lyme-epidemie-on-vous-cache/

Alain Trautmann : "La maladie de Lyme pourrait être un nouveau scandale sanitaire en France"

Alain Trautmann : "La maladie de Lyme pourrait être un nouveau scandale sanitaire en France"

 

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/alain-trautmann-la-maladie-de-lyme-pourrait-etre-un-nouveau-scandale-sanitaire-en-france_118731

THE GREATEST LYME DISEASE BLOOD MICROSCOPY FINDS OF ALL TIME.

THE GREATEST LYME DISEASE BLOOD MICROSCOPY FINDS OF ALL TIME.
These will be in no particular order & I will gradually add to these over time.
#1) Lyme victim buys a microscope & discovers subjects consistently on the edge of their Lyme Diseased blood & in particular the rbc's & they appear to be stretched from the cell wall as if they are exiting.
https://www.youtube.com/watch?v=nUZaE-NFlKw
They go on to corroborate their finding using Giemsa/Wright stain & again the blue stain indicates a bacterial source and they are the right size and most importantly they consistently are on the edge of the rbc's as Bartonella is known to present on the edges.
http://i67.tinypic.com/2mhfrk1.jpg
These next ones might be bart in vasosomes/vacuoles from the same person's Lyme blood:
http://i68.tinypic.com/1j946q.jpg
http://i68.tinypic.com/ibguio.jpg
This person's Galaxy Bart test was slightly positive and we believe these things to be Bartonellla or BLO's (Bart-Like Organisms).

German Doctor Links Nano-aluminum, Glyphosate and Parasites to Chronic Disease – Develops Healing Protocol

Un médecin allemand associe le nano-aluminium, le glyphosate et les parasites à la maladie chronique - développe un protocole de guérison !

I'm A Doctor With Chronic Illness. Here Are 12 Things I Wish People Knew.

 
 
“I'm a Doctor With Chronic Illness. Here Are 12 Things I Wish People Knew." was published on The Mighty. Written by Amy Stenehjem, M.D. I’ve ...
huffingtonpost.com
 
 
I’m a Doctor With Chronic Illness. Here Are 12 Things I Wish People Knew.“ Written by Amy Stenehjem, M.D. I’ve written this article to help educate those who want to learn about chronic illness. It is written from my perspective, that of a doctor who treated patients with chronic illness for many years, and who spent five years of my life homebound due to chronic illness.
I want to spread awareness so that friends, family, employers, coworkers, and health care professionals can better understand chronic illness. My hope is that an increase in awareness will help strengthen relationships, reduce misunderstandings, and improve support systems for those with chronic illness.
 
 

 

 

On-Lyme Foundation - Towards a Better Understanding of the Brain and Body Interaction



Really good psychiatrists must be aware of infections in the Central Nervous System....here is an article by one of the best neuropsychiatrists, after a career of 40 years

 
 
Together with the rise of complex chronic illnesses caused by stealth pathogens we witness a rise of the invention of so-called ‘somatic disord...
on-lyme.org

Maladie de Lyme : "On ne mérite pas ça"



 
 
 
Plus d'un an et demi d'errance médicale, un traitement important, lourd et onéreux, et une vie complétement bouleversée. Dans son ouvrage E(t) Lyme Minée, la brétilienne Céline L'Hôte raconte son combat contre sa maladie de Lyme. La…
radiolaser.fr

Maladie de Lyme : épidémie ou psychose ? - Enquête de santé le documentaire

https://www.youtube.com/watch?v=crAgzXD7kPc&feature=youtu.be



Maladie de Lyme : épidémie ou psychose ? - Enquête de santé le documentaire

Lyme/Publication Facebook de la députée Marine Brenier (Alpes-Maritimes, 5e circonscription)


Je demande la mise en place d’un plan national d’urgence afin de lutter contre les maladies transmissibles par les tiques.
La lutte contre la maladie de Lyme est un enjeu de santé publique majeur. Les patients se sentent abandonnés. Les pouvoirs publics ne peuvent plus sous-estimer l'ampleur de cette maladie qui touche chaque année des dizaines de milliers de malades supplémentaires.
Détectée trop tard, elle peut entraîner des troubles neurologiques graves, irréversibles et
handicapants. Elle peut également affecter le cœur et le système immunitaire.

Dans une question écrite au gouvernement, j’ai demandé à la nouvelle Ministre de la santé de mettre rapidement en place un bilan standardisé des examens réalisés. Je lui ai également demandé quelles étaient les mesures d’urgence qu’entendait prendre le gouvernement.