Poème de Louve , malade de Lyme

Je suis comme tout le monde
Mais nous n’évoluons pas dans le même monde
Mon monde à moi est rempli de douleurs
D’épuisement, de vertiges et de malheurs
De brouillard cérébral,
Tout cela n’est pas banal.
La maladie m’a attrapée
Pour ne plus jamais me quitter.
Mon corps s’épuise
Où vais-je trouver cette force qu’il faut que je puise.
Faut-il que j’écoute tous ces médecins
Qui disent que c’est dans ma tête
Quand des douleurs apparaissent tous les matins
Mon corps n’est pas à la fête.
J’ai fini moi-même par douter
Pour ne plus jamais reculer.
Après 11 ans de recherche, de galère
Le verdict est tombé, je manque d’air.
11 ans d’une vie coupée,
Ont-ils seulement une vague idée ?
Vie familiale et sociale morcelée
Dans mon monde, enfermée
Tout se bouscule dans mes pensées
Ôtez-moi donc toutes ces idées
Il faut que tout cela passe
Avant que je trépasse.